Les tailles

Les différents types de taille:

  • Les tailles sanitaires:
    consiste à supprimer à chaque intervention dans un arbre ;
    Le bois mort, les chicots et branches cassées, les branches malades, le gui….
  • Les tailles de réductions
    Quand l’espace dévolu à l’arbre est limité et que l’essence n’est pas adapté (sujet de grande taille) la demande est souvent de réduire le volume de l’arbre.Trouver le meilleur compromis entre le besoin de réduction et l’exigence de ne pas trop « amputer » l’arbre pour conserver un bon état sanitaire.
  • Les tailles d’allègements
    La taille d’allègement a pour objectif de diminuer le volume du houppier ou d’une branche  d’un tiers maximum afin de répondre à des contraintes de place et de solidité.
    L’allègement d’une branche se fait toujours à proximité d’une ramification (un tire-sève)  afin de favoriser la cicatrisation et permettre  à la branche de continuer sa croissance.
  • Les tailles de  formations: 
    C’est une opération progressive qui consiste à supprimer, au fur et à mesure de leur apparition, les fourches et les branches vigoureuses qui compromettent la formation de l’axe des arbres.
    Le but est d’obtenir un houppier qui reste harmonieux avec une branchaison équilibrée sur toute la hauteur de la tige.

2 techniques utilisées :

  • Accès à l’arbre par la technique du grimpé sur cordes : Technique la plus utilisée dans l’entreprise.

Les élagueurs interviennent directement sur l’arbre, en grimpant en rappel, sur cordes.

  • Accès à l’arbre à l’aide d’une nacelle : Le personnel dispose des qualifications nécessaires (CACES) à la conduite de ce type d’engin.